Les anciens élèves - Les Alizés

Vous êtes un ancien élève de l'école Les Alizés, contactez-nous!
Photos 2005-2006

Nous lançons un projet visant à retracer et à regrouper tous nos anciens élèves à travers la création d'une association des anciens de l'école Les Alizés.

L'objectif de cette association sera de développer un esprit de cohésion et l’entretien dans le réseau : par la mise à disposition d’un annuaire des membres de l’association régulièrement actualisé et de moyens de partage et d’échanges d’information entre les membres. 

Rencontre avec Océane Marina Andrade, ancienne élève de l'école Les Alizés (Janvier 2019).  

  
En quelle année avez-vous fréquenté l’école Les Alizés ?

J’ai été scolarisée à l’école depuis la classe de CE1, en 2004. La classe comptait alors 3 élèves. Et j’y suis restée jusqu’à la Terminale.
En ce temps, il y avait plusieurs classes doubles niveaux. CP, CE1, CE2 dans une seule classe …
Nous devions compter en tout 50 élèves.

Quel souvenir gardez-vous de l’école Les Alizés ?

Les Alizés est une petite école. Il y avait une ambiance familiale. Les élèves étaient proches les uns des autres et également proches des enseignants.
Je garde de très bons souvenirs de l’école, les spectacles de noël, de fin d’année scolaire, etc.

Êtes-vous restée en contact avec vos anciens camarades de classes ?

Pour la plupart, on est resté en contact. Nous sommes actuellement 5 au Cap-Vert. Les autres sont dispersés un peu partout dans le monde : en France, au Portugal, en Espagne, en Angleterre, aux États-Unis, etc.   
 
Quel a été votre parcours après le baccalauréat ?

J’ai passé les examens du baccalauréat à Dakar. C’était un mois de juin. Au cours de l’année de Terminale, je me suis inscrite sur la plateforme APB (Admission Post Bac). Je devais choisir 5 universités que je souhaitais intégrer. Mr. Paulin Doffonsou m’a aidé dans ce processus.  
  
Les résultats du Bac sont sortis en Juillet. Je l'ai eu avec mention assez bien, tandis que les résultats de l’inscription sur APB sont parus en Septembre de la même année. J’ai été acceptée à l’université de Toulouse, mon premier choix.

Je viens de décrocher ma licence en Administration Economie et Sociale. Et je suis actuellement en stage dans une agence de voyage au Cap-Vert. Je profite également de ce laps de temps pour passer mon permis.

En février, j’entamerai des études en Gestion du tourisme au Portugal en vue de l'obtention d'un Master.

Que voudriez-vous faire plus tard ?

Après mes études, j’aimerai revenir au Cap-Vert et y créer une entreprise œuvrant dans le tourisme.

Quel serait votre message ?

J’ai entendu dire que beaucoup de parents sont inquiets concernant le CNED au collège. Je voudrais les rassurer et leur dire de ne pas s’inquiéter ; le CNED ne m’a jamais posé de problème. Au contraire, c’était un avantage pour l’entrée à l’université. L’expérience du CNED m’a donné une indépendance qui m’a aidé dans ma phase d’adaptation à l’université.
De plus, je n’ai ressenti aucun décalage entre mon niveau (sortante de l’école Les Alizés) et celui des autres étudiants ayant fréquentés d'autres écoles françaises.

  

  L'expérience du CNED m'a
donné une indépendance qui m'a aidé dans ma phase d'adaptation à l'université ... Je n'ai ressenti aucun décalage entre mon niveau et celui d'autres étudiants ayant fréquentés d'autres écoles françaises”